61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

IBM s’associe à Sysdig pour mieux monitorer les containers

ISSMI, Le village d'emploi! Plus besoin de chercher un travail

IBM s’associe à Sysdig pour mieux monitorer les containers

Avec l’intégration de la solution de monitoring de Sysdig, le service IBM Cloud Monitoring apporte aux clients de big blue une solution capable de mesurer et dépanner les performances de leurs applications et infrastructures cloud.

Pour compléter sa plateforme d’administration historique Tivoli et mieux accompagner les entreprises qui prennent le train des architectures distribuées, IBM noue un accord avec Sysdig pour proposer un outil de monitoring pour les applications natives hébergées sur le cloud de big blue. Il s’agit plus précisément d’un service de surveillance avec des alertes et des recommandations destiné aux équipes DevOps et aux opérationnels des entreprises qui exploitent des architectures de type microservices. Avec IBM Cloud Monitoring et Sysdig, les équipes pourront suivre l’activité des containers qui sont à la base de cette architecture particulièrement complexe puisque les applications sont découpées en plusieurs parties autonomes pour faciliter leur évolution et leur mise à jour.

Une fois l’agent Sysdig déployé, les métriques sont automatiquement collectées pour alimenter la plateforme de monitoring d’IBM. Sysdig Monitor, ainsi que l’ensemble de la Cloud-Native Intelligence Platform de la start-up. Cette dernière propose un point unique d’instrumentation afin de fournir une visibilité centralisée sur les conteneurs et les microservices tout en minimisant la charge sur l’environnement.

« Les entreprises ont besoin d’équipes fortes et fiables dans leur transition vers des infrastructures natives du cloud. Ensemble, IBM et Sysdig peuvent fournir aux entreprises les connaissances, la technologie et les capacités dont elles ont besoin pour effectuer cette transition », a indiqué, dans un communiqué de presse, Suresh Vasudevan, CEO de Sysdig, et ancien CEO de Nimble Storage, que nous avions rencontré en octobre dernier à San Francisco.