61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

Le vocabulaire de l’IA est enfin adapté en français

ISSMI, Le village d'emploi! Plus besoin de chercher un travail

Le vocabulaire de l’IA est enfin adapté en français

Les traductions officielles des derniers termes relatifs à l’IA ont été publiés par  La commission d’enrichissement de la langue française. Il faudra désormais s’habituer à entendre parler d’un agent de dialogue ou d’un dialogueur pour évoquer un chatbot.

 

Le vocabulaire de l’informatique et des nouvelles technologies accueille des nouvelles traductions officielles, Chaine de blocs à la place de blockchain, arrosage pour Spam, fouineur pour Hacker, fenêtre intruse au lieu de pop-up, nuage pour cloud… Année après année.  La commission d’enrichissement de la langue française a encore frappé en s’attaquant cette fois aux termes de l’intelligence artificielle. Cette fois, pas vraiment de surprises dans la « table d’équivalence » publiée avec notamment neurone artificiel à la place d’artificial neuron, apprentissage profond (deep learning), apprentissage machine ou automatique (machine learning), réseau de neurones (neural network)…

Pour ce qui est du data clustering, la commission propose de traduire ce terme en apprentissage non supervisé, également utilisé – on s’en serait douté – pour unsupervised learning (ou training). Parmi la vingtaine de traductions proposées, une en particulier sort du lot : alors que l’on aurait pu se contenter d’agent conversationnel pour évoquer un chatbot, on pourra désormais utiliser le terme « agent de dialogue » voire de « dialogueur ». A noter par ailleurs la semaine dernière que la commission a aussi proposé de traduire spamdexing  (amélioration d’un positionnement en trompant un robot d’indexation) par référencement abusif ou encore de parler de masquage ou de camouflage pour le cloaking (action de proposer deux versions d’une même page web pour internautes et robots d’indexation).