61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

LinkedIn : les messages vocaux débarquent sur les apps mobiles

ISSMI, nos partenariats avec des employeurs du secteur vous permettent d’accéder directement à un poste! Plus besoin de chercher un travail

LinkedIn : les messages vocaux débarquent sur les apps mobiles

LinkedIn ajoute une nouvelle corde à son arc, avec l’introduction des messages vocaux dans LinkedIn Messaging.

Afin de laisser un message vocal, les utilisateurs doivent appuyer sur l’icône du microphone affichée au niveau du clavier numérique de leur smartphone.

Ces messages d’une durée d’une minute au plus pourront être enregistrés via les applications mobiles pour iOS et Android du réseau social professionnel.

La filiale de Microsoft de préciser, dans un billet de blog, qu’ils pourront être écoutés via ces apps mais aussi via l’interface Web du service.

LinkedIn explique que cette fonctionnalité facilitera l’envoi de messages en mobilité ou en mode multitâche, et précise que les destinataires pourront “écouter et répondre quand ils auront un moment de liberté“.

Les messages vocaux sont également synonymes de gain de productivité selon le groupe : « Avez-vous déjà tapé un long message et pensé à quel point il serait plus rapide et plus facile de le dire à voix haute ? »

Selon LinkedIn, « les gens parlent environ quatre fois plus vite que ce qu’ils tapent, ce qui rend la messagerie vocale idéale pour expliquer des idées plus longues ou plus complexes sans le temps et l’implication de taper et d’éditer un message ».

La plate-forme qui revendique 562 millions de membres tente également d’épouser les codes propres aux smartphones.

En juin dernier déjà, la plate-forme lançait la fonctionnalité « Your Commute » permettant à ses utilisateurs de connaître le temps de trajet associé à une offre d’emploi.

La fonctionnalité a été initialement rendue accessible à partir des applications mobiles LinkedIn, même s’il est également prévu qu’elle soit ajoutée au site Web dans les mois à venir.

Les mémos vocaux constituent un pas de plus dans ce sens.

Pour rappel, LinkedIn est tombé dans l’escarcelle de Microsoft en décembre 2016 pour 26,2 milliards de dollars.