61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

Les tendances pour le cloud en 2019

ISSMI, Le village d'emploi! Plus besoin de chercher un travail

Les tendances pour le cloud en 2019

Ce sont les architectures cloud natives qui dominent la tendance et font figure d’environnements cibles, alors que les entreprises modernisent leurs architectures IT et réseaux.

 

1- Le cloud hybride va s’imposer

Dans son rapport de 2016, Gartner avait annoncé que le cloud hybride serait la norme d’ici 2020. Deux ans plus tard, RightScale, start-up américaine spécialisée dans la mise en place des solutions de pilotage cloud, a constaté que les entreprises ont largement utilisé cette technologie en 2018. Et la tendance devrait se confirmer en 2019.

Pour rappel, le cloud hybride est devenu populaire dans les pays nord américains en 2016, avant que la tendance ne séduise le marché européen une année plus tard. Cependant, la principale incertitude qui demeure concernant le cloud hybride est la priorité des entreprises : les infrastructures de cloud privé (70% des entreprises sont concernées aujourd’hui) ou le déploiement workloads via le cloud public et la colocation ? Le futur nous en dira certainement plus !

2- L’automatisation des procédés pour améliorer les performances

Devant l’explosion de la quantité des données, la complexification des architectures et l’évolution des workloads dans le cloud, les entreprises devraient s’intéresser plus à l’automatisation à partir de 2019. En effet, il serait très difficile pour les seuls humains d’assurer le suivi des workloads sur une multitude d’installations réparties sur différentes zones géographiques grâce au cloud et d’effectuer la traçabilité des systèmes. Il sera par conséquent judicieux pour les DSI de prévoir l’adoption des solutions de pilotage et d’administration qui les aideront à optimiser leur usage du cloud.

3- L’année de consolidation des stratégies du cloud

Les années précédentes ont été marquées par la mise en place des infrastructures cloud et la migration vers la dématérialisation des solutions de stockage de données. L’année 2019 devrait être celle de la consolidation stratégique du cloud, selon le rapport de Gartner. « Ce qui se traduit moins par la construction de clouds, privés ou publics, que par la restructuration, voire la reconstruction des infrastructures informatiques existantes », peut-on lire sur le site Itsocial.com.

En ce qui concerne la stratégie du cloud ‘tout-en-un’, il faudra attendre au moins 2021 pour que cela soit une réalité, a prévenu Gartner.