61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

A16z crypto : le nouveau fonds d’Andreessen Horowitz spécialisé dans les crypto-monnaies

ISSMI, nos partenariats avec des employeurs du secteur vous permettent d’accéder directement à un poste! Plus besoin de chercher un travail

A16z crypto : le nouveau fonds d’Andreessen Horowitz spécialisé dans les crypto-monnaies

Andreessen Horowitz (aussi connu sous le numéronyme d’a16z) table sur les crypto-monnaies et les protocoles associés basés sur la blockchain. A cet effet, la société de capital de risque très en vue vient de créer un fonds investissant exclusivement dans des start-ups spécialisées dans ces domaines.

Un fonds de 300 millions de dollars

Baptisé a16z crypto, il s’agit d’un fonds de 300 millions de dollars levés auprès des partenaires habituelles de la firme de capital-risque basée à Memlo Park en Californie.

Andreessen Horowitz a déjà, par le passé, montré son intérêt dans les crypto-monnaies et la blockchain, investissant notamment dans Coinbase en 2013 et la société de jeux Cryptokitties.

A16z crypto fonctionnera comme une entité juridique distincte des autres fonds de l’entreprise et prévoit de maintenir ses positions sur du long terme (10 ans, voire plus).

Les entreprises ciblées bénéficieront d’un support opérationnel. Chris Dixon, co-dirigeant de ce nouveau fonds précise, dans une contribution de blog, que « nos investissements crypto ont accès aux mêmes équipes d’exploitation d’a16z composé de plus de 80 personnes que nos investissements non-crypto. Nos équipes d’exploitation possèdent une grande expertise dans le recrutement exécutif et technique, les affaires réglementaires, les communications et le marketing, et la gestion générale des startups. Nous sommes des acteurs responsables de la gouvernance des entreprises et de la gouvernance des réseaux. »

Des investissements sur le long terme

Les investissements ne se feront pas au gré des conditions du marché : « Nous avons un fonds «tout temps». Nous prévoyons investir de manière constante dans le temps, quelles que soient les conditions du marché. S’il y a un autre «hiver crypto», nous continuerons d’investir agressivement. »

De plus, le nouveau fonds investira non seulement dans des start-ups, mais aussi dans des jetons numériques. En d’autres termes, il n’investira pas seulement dans les entreprises, mais également dans les crypto-monnaies créées au gré d’ICO (Initial Coin Offering) par ces entreprises.

La première partenaire féminine

L’entreprise co-fondée par Marc Andreessen et Ben Horowitz a également engagé sa toute première partenaire féminine pour co-diriger ce nouveau fonds. Il s’agit de Katie Haun, ancien procureur fédéral du ministère de la Justice des États-Unis.

Elle a permis de lancer le le premier groupe de travail gouvernemental du ministère de la Justice sur la cryptographie et a travaillé sur le premier cas très médiatisé lié à la crypto-monnaie, Silk Road (marché noir du Darknet), dont la première version du site a été fermée par le FBI en octobre 2013. Elle siège également au conseil d’administration de Coinbase et a enseigné le tout premier cours de Stanford Law School sur la monnaie numérique et la cybercriminalité.

Katie Haun a également fait quelques investissements de capital-risque dans le domaine de la crypto et a rejoint le conseil d’administration d’HackerOne (plate-forme de coordination des vulnérabilités et des bogues qui reliant les entreprises à des chercheurs en cybersécurité).

(Crédit photo : Shuttershock.com)