61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

Clap de fin pour Studio + ?

ISSMI, nos partenariats avec des employeurs du secteur vous permettent d’accéder directement à un poste! Plus besoin de chercher un travail

Clap de fin pour Studio + ?

Malgré ses 5 millions d’abonnés, l’application qui devait redessiner les frontières de l’innovation audiovisuelle devrait fermer dans les prochaines semaines. Présentée par Dominique Delport, qui depuis a quitté le groupe Vivendi pour rejoindre Vice Media,  lors de Keynotes brillants lors du MIP comme l’avenir de la télévision, Studio + se positionnait comme l’arme de conquête mondiale du groupe. Accords avec les telcos à l’international (Italie, Amérique latine), lancement à l’automne 2017 aux Etats-Unis, accords avec de grands producteurs, investissements dans de nouvelles écritures, l’application Studio+ était l’arme de conquête des Millennials. 

Sur le papier, tous les indicateurs semblaient au vert : mobile only chez les Millennials, nécessité d’innovation dans l’écriture, besoin de nouveaux formats pour diversifier l’offre de programmes.

En deux ans, les choses ont changé. Les géants de l’internet, les GAFAN, maintiennent un leadership solide sur les usages mobiles grâce à leurs applications (Instagram, Youtube, SnapChat, Netflix et évidemment Facebook), la question du modèle économique des applications Mobile Only n’a jamais été très claire et la stratégie de Vivendi sur les activités extérieures à la télévision payante peu convaincante. 

Pour s’en persuader, il suffit de consulter les comptes de Studio + à fin 2017, après 18 mois d’activité. 77.000 euros de chiffre d’affaires et 3,3 millions d’euros de pertes (source : Société.com). Dans ces conditions, difficile de poursuivre l’exploitation d’une application qui ne génère aucun chiffre d’affaires. Ironie du sort, au même moment, et selon les Echos,  Franck Cadoret, le patron de Canal + se moquait de Salto, la future plateforme OTT de France Télévisions, M6 et TF1 : « S’ils y arrivent, je suis prêt à leur apporter une bouteille de champagne à chacun ! » Ouvrira-t-il aussi le champagne pour fêter la fin des pertes de Studio + ?

En attendant la confirmation officielle de la fermeture (ou pas) de Studio +, les groupes médias français doivent poursuivre leurs efforts pour innover et ne pas sortir du paysage audiovisuel numérique qui chaque jour penche de plus en plus en faveur des services américains.