61 rue Henri Barbusse 92110 Clichy Levallois
01 83 62 82 65
info@issmi.fr

Netflix et Amazon bousculent les chaînes de TV américaines

ISSMI, nos partenariats avec des employeurs du secteur vous permettent d’accéder directement à un poste! Plus besoin de chercher un travail

Netflix et Amazon bousculent les chaînes de TV américaines

La hiérarchie des dépenses dans les programmes est toujours dominée par les principaux groupes médias américains : Disney arrive en tête avec 12,72 milliards de dollars investis en 2017, suivi de près par NBC Universal (11,09 milliards de dollars) et CBS (7,74 milliards de dollars). Mais Netflix et Amazon comblent rapidement leur retard : à elles deux, les plateformes ont investi 11 milliards de dollars en 2017. Netflix pointe donc en 4ème position des plus grosses dépenses dans les programmes (6,2 milliards de dollars) pour l’année 2017, sachant que le montant annoncé pour 2018 est de 8 milliards de dollars. Selon les analystes d’Ampere Analysis, les dépenses totales de Netflix et Amazon pourraient dépasser les 20 milliards de dollars d’ici 2023.

Derrière les deux leaders de la SVOD, on trouve à la fois des chaînes américaines (FOX, HBO)  et des chaînes européennes (SKY, RTL, BBC, ITV). Et encore plus loin dans le classement on trouve les nouveaux entrants américains qui ont annoncé avoir dépensé pour leur entrée sur le marché  à la demande environ 1 milliard de dollars : Apple, New TV et Facebook.

Deux chiffres sont surprenants : celui de HBO qui n’a dépensé que 2,26 milliards de dollars en 2017 dans les programmes, et surtout France Télévisions que Ampere Analysis gratifie de 2,34 milliards de dollars dépensés dans les contenus, alors que le montant réellement investi par France Télévisions dans la création se situe autour de 410 millions d’euros (480 millions de dollars) pour un chiffre d’affaires annuel de 2,9 milliards d’euros (3,3 milliards de dollars), à croire que les analystes se sont laissés griser par les chiffres ! Pour atteindre les 2,1 milliards d’euros (2,5 milliards de dollars) il faut considérer le coût de grille total du groupe France Télévisions incluant à la fois l’information, le sport et le numérique. On remarque aussi qu’aucun groupe français n’apparaît dans le classement : pas illogique puisque nos chaînes sont peu présentes à l’international, mis à part le groupe Canal. Pourtant selon le classement d’Ampere Analysis, Canal se situe sous la barre du milliard de dollars dépensé dans les programmes en 2017.

Dans une interview à  CNBC  le CEO de HBO, Richard Plepler avait confirmé le montant de 2 milliards de dollars dépensés en 2017 et expliqué que, en visant principalement son principal opposant, Netflix :  «  Plus, ce n’est pas mieux, mais mieux, c’est mieux. »